SÉNÉ FOOTBALL CLUB : site officiel du club de foot de SÉNÉ - footeo

Les derbys ont tenu leurs promesses

27 février 2017 - 15:23

Séné B vs Theix

( 0 - 3)

C'est sous un ciel gris et menaçant que l'équipe B du Séné FC entamait l'après-midi de derbys. Menaçants, les sinagots l'étaient les premiers puisque l'entame de match tournait clairement en leur faveur. Mais l'ouverture du score de Theix après un quart d'heure de jeu douchait l'entrain des rouges et noirs. En tribunes, les coéquipiers de l'équipe A et des supporters toujours plus nombreux à mesure que le match avançait assistaient impuissants aux maints départs des attaquants dans le dos de la défense sinagots. Un tir sur le poteau aurait pu permettre l'égalisation et changer le cours du match, mais un second but de Theix à la 30ème minute de jeu remet les pendules à l'heure. À la mi-temps, Séné subit.

À la reprise, les ambitions des visiteurs sont clairs, comme souffle le coach à ses adjoints depuis son banc de touche. « Soigner la différence de but ». Le troisième but encaissé par les sinagots à la 50ème lui donnera raison, et les locaux auront dès lors toutes les peines du monde à rester dans le match. Au coup de sifflet final, les visages étaient fermés.

 

Séné A vs Theix

( 2 - 1)

Dès l'entame de match, la détermination des sinagots sautait aux yeux. En plus de vouloir offrir à leurs supporters, venus en masse, du spectacle et un résultat, ils voulaient venger l'équipe B. Dans un début de match très intense, c'est pourtant Theix qui ouvrait le score après 15 petites minutes de jeu. Mais les rouges et noirs, emmenés par leur capitaine dans une forme des grands jours, ne lâchaient rien et repartaient à l'assaut. Et 20 minutes plus tard, leurs efforts payaient puisque le numéro 9 de l'équipe inscrivait son premier but de la saison après un raid dans la défense. Les compteurs étaient remis à zéro. Le Derf continuait à pousser ses joueurs et, peu avant la mi-temps, Vincent Rousseau s'offrait un doublé. Séné était en tête à la pause.

La deuxième période était moins prolifique. Les theixois avaient à cœur de revenir au score pour faire honneur à leur rang quand les sinagots, appliqués et calmes, montraient qu'ils pouvaient prétendre à mieux que leur classement actuel. Concentrés et bien dans leur match, ils s'appliquaient à conserver ce petit but d'écart qui fait toute la différence, sans pour autant se priver d'aggraver la marque. En fin de match, les esprit s'échauffaient tant sur la touche que sur le pré, et il fallait toute la concentration et le talent du portier Fabien Jego pour sauver les siens. De l'importance du dernier rempart.

Pierre Antoine BOIVENT

 

 

 

Commentaires

Aucun sondage